Menu
Accueil » Code de conduite » Concertation de la chaîne

La concertation de la chaîne

Depuis 2009 une concertation structurelle existe entre les maillons de la chaîne agroalimentaire, qu’on appelle la concertation de la chaîne agroalimentaire. Cette concertation est une initiative volontaire de tous les maillons de la chaîne qui ont reconnu la nécessité de solutionner des problèmes réciproques à un niveau interprofessionnel.

La concertation de la chaîne agroalimentaire est composée des présidents/entrepreneurs de :

  • l’APFACA, pour les fabricants d’aliments composés pour animaux
  • l’AGROFRONT (Algemeen Boerensyndicaat, Boerenbond et Fédération Wallonne de l’Agriculture), pour les agriculteurs
  • FEVIA, pour l’industrie alimentaire
  • COMEOS, pour le commerce
  • l’UNIZO, pour le commerce
  • l’UCM, pour le commerce

Pour maîtriser davantage les problèmes brossés ci-dessus, les partenaires de la chaîne désirent améliorer la collaboration dans la chaîne et stimuler les partenariats entre tous les opérateurs, tout en préservant la liberté contractuelle.

En tant qu’acteurs de la concertation de la chaîne belge, l’APFACA, l’AGROFRONT (BOERENBOND, ABS et FWA), FEVIA,  l’UNIZO, l’UCM et COMEOS ont pris l’initiative, dans le cadre de la Concertation de la chaîne agroalimentaire belge, de rédiger ensemble un code de conduite pour des relations équitables entre fournisseurs et acheteurs et d’y souscrire. La BABM, l’Association belgo-luxembourgeoise des fabricants de produits de marque, a également souscrit à ce code et prend part au groupe de travail de la Concertation de la chaîne concerné.